Finizioni, l’endroit où l’on apprend le métier de raconter

Un projet de Carlo Lucarelli, Giampiero Rigosi, Michele Cogo et Beatrice Renzi
15/01/2011 - 15/01/2012

La Fondation Fellini va collaborer à l’atelier Bottega Finzioni qui en est à sa première année de vie. Voici une brève description.

L’atelier de narration Finzioni, qui est sous la direction de Carlo Lucarelli et avec la collaboration de Giampiero Rigosi et de Michele Cogo est un endroit où l’on apprend le métier de la narration. L’atelier Bottega est né à Bologne en janvier 2011 et grâce au succès et à l’intérêt qu’il a suscité, il est devenu – pour ses effectifs – la deuxième école de narration en Italie après l’Ecole Holden de Turin.
Dans Bottega Finzioni  il n’ y a pas de bureau, il n’y a pas de professeurs qui parlent et d’étudiants qui prennent des notes. Il y a par contre une formule innovante: une table recouverte d’un matériau vivant qui attend de devenir un sujet de conversation. Son intérêt réside donc dans l’opportunité d’apprendre à le faire avec des professionnels qui travaillent sur l’écriture, sur la réalisation cinématographique, sur le récit de la réalité et de la fantaisie, par le biais des images et des paroles.  Tout cela se mêle pour créer un vivier de talents et un foyer d’idées prêtes à être réalisées.
Le projet de formation se déroule dans l’arc d’une année solaire (entre janvier et décembre) et s’articule en trois catégories: Fiction, Non-Fiction et Littérature. Avec Bottega, on veut offrir une opportunité à tous ceux qui possèdent de la volonté et de la passion pour l’écriture de fiction, de documentaires et de littérature et qui souhaite mettre son talent sur le banc d’essai en travaillant « coude à coude » avec des professionnels pour lesquels la narration est un métier. Le modèle est celui de l’atelier de la Renaissance, là où deux genres de personnes se retrouvaient à travailler ensemble. Le simple fait de travailler ensemble permettait un échange de perspectives, un enrichissement réciproque fondamental pour grandir, pour s’améliorer. C’est bien cela que les fondateurs de Bottega Finzioni envisagent de créer.
Parmi les projets de la première année d’activité, il y a "Les films dans le tiroir de Federico Fellini", l’un des prochains films des frères Manetti, certains épisodes de séries télévisées en développement, quatre épisodes pour la télé, un recueil de récits et un roman collectif.
Les inscriptions à l’examen d’accès sont ouvertes à tout le monde, sans distinction d’âge ou de curriculum vitae. La sélection consiste en une composition écrite et en un entretien pour vérifier notamment la motivation et le talent du candidat. Chacune des catégories (Fiction, Non Fiction et Littérature) accueille vingt personnes au maximum. La première année d’activité de Bottega Finzioni se terminera en décembre 2011. Les inscriptions à Bottega Finzioni pour 2012 vont s’ouvrir à l’automne prochain.